Lorsque les parents divorcent ou se séparent, la situation sociale des enfants se modifie grandement. Les époux se disputent généralement la garde des enfants et le droit de visite ou d’hébergement peut entraîner des litiges. Ces litiges sont bien évidemment connus par le juge des affaires familiales. Toutefois, il revient à chaque partie de donner des arguments raisonnés pour lesquels la garde devrait lui revenir. Pour cela, il vous faudra certainement un avocat en droit de la famille.

Le divorce et le droit de visite

Les époux divorcent souvent sans penser aux enfants. Et pourtant, les solutions juridiques existent pour éviter les conflits. Le droit de visite est littéralement celui que la loi reconnaît à un parent pour recevoir ses enfants pendant une période définie. Les époux se disputent ce droit lorsqu’ils ne se sont pas préalablement entendus. C’est en cela que le divorce par consentement mutuel a divers avantages. Il permet aux époux de s’entendre sur tous les aspects de la rupture de leur lien de mariage. Le juge ne joue alors dans ces cas qu’un rôle de conciliation ou de médiation. Mieux, le divorce par consentement mutuel permet aux époux de réduire les dépenses de la procédure de divorce. Pour votre divorce à Évry, vous pouvez contacter le maître Mahmadane Dieng, avocat inscrit au barreau de l’Essonne.

→ Cette page a été affichée 1 176 fois