Tout pour les futures Muriel L’Hermine

Votez pour ce site

La natation synchronisée est une discipline sportive très exigeante, bien loin de l'image glamour qu'on peut en avoir en regardant les ballets aquatiques des films hollywoodiens. C'est une des deux seules disciplines sportives exclusivement féminines, avec la gymnastique rythmique, les hommes quant à eux n'ayant plus comme sport exclusivement masculin que la lutte gréco-romaine (et cela évolue peu à peu).

Tout est extrêmement codifié en natation synchronisée, y compris l'habillement des nageuses, qui sera différent pour les figures imposées et pour le "libre", c'est-à-dire le ballet.

Des maillots de bain très réglementés

En figure libre, le maillot de bain de natation synchronisée est coloré, avec des motifs qui doivent servir la chorégraphie, mais la nageuse ne porte pas de bonnet. Elle peut mettre des accessoires dans ses cheveux, lesquels doivent être coiffés en chignon, fixé par de la gélatine pour résister à l'eau. Par contre, lors des figures imposées, les maillots de bain doivent être noirs et les nageuses doivent porter un bonnet noir. Un double objectif à cela : elles ne peuvent pas être reconnues par le juge, et celui-ci voit très bien leurs mouvements.

La forme du maillot de bain aussi est réglementée : il s'agit obligatoirement d'un maillot une pièce, qui doit être relativement couvrant, sur la poitrine comme sur les hanches. On est loin des tenues hollywoodiennes et de celles qui s'utilisent aujourd'hui en ballet nautique, qui peuvent présenter des queues de sirène, des voiles ou même des maillots décorés de feuilles…

Un sport très ancien qui garde ses passionnées

Et paradoxalement, le ballet nautique est né alors même que les femmes n'avaient pas encore le droit de mettre un simple maillot. C'est au tout début du XX° siècle qu'Annette Kellermann, une australienne, apprend à nager pour lutter contre les effets de la polio. Sa thérapie devient sa passion, et elle tentera même la traversée de la Manche. Elle est la première femme à se produire dans des ballets aquatiques, et lutte pour que toutes les femmes puissent se baigner et bénéficier de la même liberté qu'elle.

En France, le succès de Muriel L'Hermine et les spectacles qu'elle produit, une fois retirée de la compétition, contribuent à entretenir le succès de la natation synchronisée. En amateur, elle peut se commencer à tout âge, comme l'explique Marie Annequin, la capitaine de l'équipe de France. Par contre, si on vise des performances sportives de haut niveau, mieux vaut commencer le plus jeune possible !

Publié dans Sport >>> Cette page a été affichée 74 fois