Direct-Temporaires : L’assurance auto temporaire

Direct-Temporaires : L’assurance auto temporaire
Votez pour ce site

Assurer son véhicule peut vite coûter une petite fortune. Certains critères font même complètement exploser la facture : jeune permis, accidents responsables, voiture dotées d’une grosse motorisation, options sur le contrat… Autant dire qu’assurer son auto coûte de l’argent. En moyenne, les français y dépensent plus de 500€ par an.

Pour certains, être assuré au quotidien n’est pas une nécessité, et l’argent dépensé dans les mensualités n’est pas rentabilisé. Conscientes de ce problème, certaines compagnies d’assurance proposent désormais un contrat adapté : l’assurance auto temporaire. Le principe est simple : contrairement à un contrat classique, l’assuré n’est couvert que sur une très courte période.

L’assurance automobile temporaire : pour qui ?

Vous l’aurez compris, ce type de contrat n’est pas fait pour n’importe qui.

Il se révèle particulièrement intéressant en cas de transfert entre deux contrats d’assurance, pour rester couvert durant la période latente. De manière plus générale, les assurés dont le contrat aurait été suspendu peuvent faire appel à ce type de service, par le biais de sites comme direct-temporaires.

Si votre contrat d’assurance auto ne couvre pas les déplacements dans certains pays, les contrats temporaires peuvent avoir un intérêt également. Attention tout de même : vous ne serez autorisé à rouler à l’étranger que si votre durée de contrat est supérieure à 3 jours.

Des démarches simplifiées mais une couverture très limitée

N’espérez pas trouver une assurance temporaire qui garantisse contre tous les risques. En général, ce type de contrat est une assurance au tiers tout ce qu’il y a de plus classique. Elle doit surtout être utilisée pour être couvert en cas d’accident corporel. Vous ne ferez ainsi pas partie des fraudeurs qui risquent très gros en roulant sans assurance.

En ce qui concerne le démarches, elles sont très simples et similaires à celle d’un contrat classique. Copie de carte grise, copie du permis de conduire et du relevé d’information suffisent à pouvoir souscrire.

Publié dans Assurance >>> Cette page a été affichée 382 fois