A quel âge faut-il programmer un premier rendez-vous chez le gynécologue ?

A quel âge faut-il programmer un premier rendez-vous chez le gynécologue ?
Votez pour ce site

Les jeunes filles sont invitées à se diriger chez un gynécologue, car elles doivent évoquer de nombreux sujets comme la contraception, les rapports sexuels, la grossesse… Toutefois, il est judicieux de se pencher sur l’âge adéquat.

Avec l’apparition de la puberté, les jeunes filles ont besoin de réponses

Une consultation précoce pourrait être nuisible pour les jeunes filles et c’est aussi le cas si elle est programmée trop tardivement. Par conséquent, une petite réflexion doit être effectuée par les parents, car ce sont souvent eux qui accompagnent leurs enfants lors de ce premier rendez-vous qui peut être réalisé dans une clinique équipée d’un service de gynécologie. Les professionnels ne soignent pas uniquement les maladies, ils peuvent renseigner et épauler les patientes. Les premières consultations sont également primordiales, elles permettent à ces jeunes filles qui découvrent leur corps de poser de nombreuses questions, la puberté reste une période déstabilisante.

Les jeunes filles ne voudront pas consulter le médecin traitant de toute la famille

Généralement, lorsque les règles apparaissent, elles ont besoin d’être rassurées notamment sur leur santé et leur devenir, car elles ont désormais le pouvoir de donner la vie. C’est à ce moment que la visite chez le gynécologue sera idéale, cela dépend donc de l’âge de la puberté qui est différente d’une fille à une autre. Certaines sont précoces alors que d’autres doivent patienter. Il est nécessaire de préciser que le gynécologue maîtrise toutes les problématiques liées à l’appareil reproducteur, il est le mieux placé pour répondre à toutes les interrogations. Toutefois, une sage-femme ou un médecin peut également être un choix adapté, mais il est important de noter que ces jeunes filles n’ont pas le souhait de se confier au professionnel qui s’occupe de l’ensemble de la famille.

La contraception pourra être abordée, mais elle n’est pas toujours prescrite la première fois

Les parents doivent également évoquer toutes les situations avec leur enfant notamment en leur expliquant l’avantage d’un gynécologue. Ce dernier aura ainsi les compétences nécessaires pour répondre à toutes les questions qu’elles s’articulent autour de la sexualité ou des bouleversements subis par ce corps qui change rapidement dès l’apparition des premières règles. En effet, la poitrine se développe au même titre que les poils dans diverses zones du corps. Il est enfin important de préciser que cette première consultation n’entraîne pas toujours une demande de contraception.

Publié dans Santé