Bien nourrir son chat : quelles sont les règles?

Bien nourrir son chat : quelles sont les règles?
Votez pour ce site

Les idées préconçues sur ce qui bon pour un chat de manger sont légion et demeurent bien vivaces. Cependant, un chat mal-nourri peut, comme tout être vivant, tomber malade. Afin que le chat qui partage votre vie soit en bonne santé, prenez note de ces quelques règles qui devraient vous être utile.

Les 5 règles de base pour mieux nourrir un chat

1) Afin de nourrir correctement un chat il faut savoir que le chat mange peu mais régulièrement. En effet, le chat dans sa quête de nourriture privilégiera de nombreux repas légers le plus souvent nocturne à l’absorption d’un seul repas gargantuesque. Le repas unique est bien souvent synonyme de stress. Il engendre bien souvent chez le chat crises de boulimie et excès pondéral. Le mieux est d’avoir recours à un distributeur de nourriture pour chat et d’habituer ainsi, dès le plus âge, le chat à être indépendant dans la prise des repas. Plus jeune il sera autonome, plus il sera à même de réguler sa consommation.

2) La deuxième règle concerne l’équilibre des rations. Pour qu’un chat soit bien nourri, il est important que les rations soient équilibrées. Il faut connaître le poids du chat et partir sur une ration de 50 grammes de croquettes par kilo. Les rations doivent être composées de 50% de viande animale, 20% de céréales cuites, 20% de légumes verts cuits et les 10% restants sont à répartir entre les divers compléments, vitamines et huile.

3) Bien nourrir son chat consiste également à éviter des changements trop rapide de croquettes. Un changement trop abrupt risque d’entraîner un déséquilibre intestinal. Le chat ne mangera pas.

4) Ne pas oublier de lui donner de l’eau. Les chats boivent très peu. Ils vont chercher l’eau dont ils ont besoin de leur nourriture. Il est donc absolument important d’alterner les types de repas et de prévoir au moins un repas humide par jour comme des recettes en gelée ou en sauce.

5) Pour bien nourrir un chat, éviter les restes et les sucreries. Les glucides contenu dans le chocolat par exemple ne font pas parti du régime alimentaire du chat. Bien qu’il existe près de chez vous une clinique vétérinaire qui offre des soins médicaux, chirurgicaux et comportementaux, il serait dommage de devoir y faire un tour pour un chat victime de la théobromine contenue dans le chocolat. Pour offrir une friandise à un chat, il est préférable d’acheter des friandises spécifiquement faites pour les chats.

A propos

Editeur de sites web, consultant Seo, je suis le Webmaster de cet annuaire.