Une SARL familiale peut être liée à la location meublée

Votez pour ce site

Aujourd’hui, les investissements locatifs attirent de plus en plus de contribuables qui peuvent opter pour une méthode de défiscalisation. Ils ont donc la possibilité d’avoir recours à une SARL en choisissant le statut LMNP.

Une SARL pour la location meublée de biens immobiliers

Au même titre qu’une SCI, une famille a l’avantage de créer une SARL qui met en avant plusieurs points forts notamment lorsque l’on sait qu’elle est compatible avec le statut LMNP (Loueur Meublé Non Professionnel). Pour rappel, ce concept est intégré sur le marché de la défiscalisation, ce qui permet de jouir d’un avantage fiscal parfois considérable lorsque l’investissement concerne certains domaines. Certains pourront se questionner sur l’intérêt de la création d’une telle société, il s’articule autour de plusieurs faits comme l’amortissement des biens immobiliers ou encore l’imputation des bénéfices.

Par contre, plusieurs conditions doivent être au rendez-vous dans une situation classique pour que la location meublée non professionnelle soit validée. En effet, les revenus ne doivent pas dépasser 23 000 euros sur une année.

Supprimer les seuils en optant pour une SARL familiale

La loi demande également que le montant des revenus ne soit pas supérieur à 50% du revenu global. Ces deux conditions sont donc relativement complexes, car le marché de l’immobilier est susceptible de générer des revenus parfois considérables. Il est tout à fait possible d’harmoniser les avantages du LMNP grâce à la création d’une SARL. Cette dernière devra mettre en avant un objet social spécifique à savoir la location meublée non professionnelle. Grâce à cette astuce, la famille est en mesure d’accroître les revenus sans être contrainte de respecter les deux conditions préalablement énoncées.

La différence avec une Société Civile Immobilière

Cette SARL familiale possède des atouts intéressants, mais tous les membres doivent avoir une filiation. De ce fait, ils seront mariés, parents ou encore pacsés à une personne de cette même famille. Cette société est attractive puisqu’elle ouvre ses bras à une multitude d’activités, cela lui permet d’être la forme la plus appréciée sur le sol français. Enfin, si certains se questionnent sur la différence visible entre une SARL et une SCI, il suffit de se focaliser sur l’objectif. Ce dernier n’est pas la même, une SCI aura tendance à mettre en avant des activités immobilières.

De plus, la SARL sera imposée selon le régime de l’impôt sur les sociétés. Pendant 5 ans, si certaines conditions sont respectées, l’impôt sur le revenu est envisageable.

Publié dans Immobilier >>> Cette page a été affichée 96 fois