Quelles études à privilégier pour devenir un avocat ?

Votez pour ce site

Il existe de nombreuses spécialisations dans ce secteur, mais des avocats peuvent avoir des compétences dans plusieurs domaines. Dans tous les cas, le passage de divers examens sera indispensable pour les personnes désireuses de devenir des avocats.

L’inscription dans un institut d’études judiciaires est inévitable

Vous avez la possibilité d’enfiler la robe noire significative de cette profession sans pour autant suivre le parcours classique. En effet, les juristes qui ont derrière eux une expérience de plus de huit ans peuvent espérer valider de tels acquis, ce sera aussi valable pour un docteur en droit. Ces deux concepts sont les seuls qui vous permettent de sortir du cursus traditionnel sinon il faudra malheureusement enchaîner les examens et emmagasiner un maximum de connaissances. D’ailleurs, Internet peut représenter une source d’informations non négligeable même si elle n’a pas pour vocation de remplacer de véritables cours proposés par un institut d’études judiciaires.

98% de taux de réussite pour le certificat d’aptitude

Vous pourrez ainsi obtenir l’examen qui vous ouvrira les portes du centre régional de formation professionnelle d’avocat. Il a une importance capitale puisque vous pourrez envisager de passer un second diplôme à savoir le certificat d’aptitude à la profession. Il représente la dernière ligne droite, mais il a la particularité de ne pas être très sélectif, le taux de réussite avoisine généralement les 98%. Ce ne sera toutefois pas le cas pour l’examen d’entrée au centre régional, car 35% des candidats sont admis. Pourtant, deux épreuves sont au rendez-vous à savoir l’écrit et l’oral. Lorsque vous aurez dans votre poche le fameux Capa évoqué au préalable, vous serez en mesure de prêter serment devant une Cour d’appel.

Rejoindre un cabinet pour collaborer avec les avocats déjà présents

À cet instant, les inscriptions ne sont pas terminées. Si vous voulez devenir un avocat renommé à Genève, il faudra rejoindre le barreau dédié, mais aucune obligation n’est relevée dans ce domaine. Vous pouvez choisir celui que vous souhaitez. Deux possibilités seront dans tous les cas proposées. La première est relativement simple, puisque vous pouvez construire votre propre structure. Cela demande tout de même un travail en amont afin de rassembler une clientèle. Les débuts peuvent s’avérer difficiles, c’est pour cette raison que certains se dirigent directement dans un cabinet existant et se transforment en collaborateurs.

Publié dans Avocat >>> Cette page a été affichée 83 fois