Les implants dentaires n’apprécient pas généralement certains médicaments

Votez pour ce site

Les problèmes de dents peuvent largement être au cœur de complexes, car le sourire n’est pas celui escompté. L’implant se dévoile comme une solution miraculeuse, mais quelques précautions sont à prendre surtout avec certains médicaments.

Une racine artificielle est fixée dans l’os avant d’installer l’implant dentaire

Contrairement aux idées reçues, le fait qu’il manque une dent n’est pas uniquement un problème esthétique. Cela peut entraîner une migration, voire une infection des gencives. En parallèle, vous rencontrerez des difficultés pour manger puisque la mastication n’est pas facile. Au fil du temps, cela peut largement être à l’origine de troubles digestifs importants. C’est pour cette raison qu’un professionnel recommande la pose d’un implant dentaire. Pour rappel, ce dernier est une racine artificielle qui vient se fixer sur l’os grâce à une vis en titane qui a dans la plupart des cas une forme conique, il peut ainsi vous proposer une couronne afin de combler ce vide nuisible.

Les molécules contre les brûlures d’estomac auraient un véritable effet

Cette solution est décrite comme miraculeuse puisque vous retrouvez un sourire esthétique alors que les complexes disparaissent comme par magie. Toutefois, une précaution est à prendre par la suite selon une étude québécoise. Deux catégories de médicaments pourraient s’avérer problématiques pour la santé dentaire, d’où l’intérêt de se focaliser avec rigueur sur les résultats de cette enquête. Ces derniers nous apprennent que l’échec de l’implant est possible en présence d’une molécule qui a la particularité d’agir sur le métabolisme osseux. De ce fait, les médicaments qui luttent contre les brûlures d’estomac seraient nuisibles.

La réussite de l’implant dentaire perturbée par la prise de médicaments

A contrario, les bêtabloquants ingurgités par des centaines de millions de personnes dans le monde pourraient être liés à un taux de réussite plus important. Ces molécules ont la particularité de booster le métabolisme osseux, ce qui aurait un intérêt certain dans le cas d’un implant dentaire. Les résultats ont également montré que 6.8% des patients avaient été confrontés à un échec à cause de la prise de ces médicaments contre les douleurs d’estomac. Ces derniers réduisent l’absorption du calcium, ce qui est dommageable pour cette opération.

En parallèle, ils pourraient aussi faciliter le risque de fracture. Les scientifiques ont été quelque peu surpris par les conclusions de cette enquête. De ce fait, renseignez-vous auprès d’un dentiste avant une éventuelle intervention chirurgicale, il sera en meilleure position pour vous conseiller sur la prise de médicaments en cas de problèmes de santé.

Publié dans Dentaire >>> Cette page a été affichée 69 fois