Mutuelle : Le tiers payant ne changera pas la part de la mutuelle

Mutuelle : Le tiers payant ne changera pas la part de la mutuelle
Votez pour ce site

La ministre de la Santé souhaite avec cette mesure faciliter l’accès aux soins et permettre de réduire les dépenses puisque le tiers payant vous donne la possibilité de ne plus avancer tous les frais. Toutefois, pour la mutuelle, aucune modification ne devrait être au rendez-vous.

Le tiers payant sera facultatif en Janvier, mais obligatoire en Novembre

Avec la nouvelle mesure déployée par Marisol Touraine, les patients pensaient sans doute qu’ils ne devraient plus dépenser d’argent chez le médecin ou un spécialiste à partir du 1er Janvier 2017, mais la réalité semble différente. Deux phases seront tout de même observées puisque la première proposera un processus facultatif alors que le tiers payant deviendra obligatoire dès le mois de Novembre de la même année. Il faut noter que certains laboratoires ainsi que les pharmacies avaient l’habitude de procéder à un tel fonctionnement, mais ce n’était pas vraiment le cas chez tous les professionnels de la santé qui possèdent eux aussi une mutuelle dédiée aux médecins.

#mutuelle Le tiers payant sera facultatif en Janvier, mais obligatoire en NovembreClick to Tweet

Le tiers payant s’occupe uniquement des frais remboursés par la Sécurité sociale

Elle prenait le relais afin de réaliser un remboursement, mais, pour cette nouvelle année, les patients pourront effectuer une demande lors d’une visite chez le généraliste. Toutes les informations liées au paiement sont reliées ainsi à la carte Vitale, mais il est tout de même nécessaire de partager une spécificité. En effet, la ministre de la Santé ne propose pas l’absence de frais lors de cette consultation. Les Français seront toujours invités à procéder aux règlements de la part remboursée par la suite par la mutuelle. Il est impératif d’effectuer cette distinction, car elle peut être une source de confusion. Seule celle liée à l’Assurance maladie ne devra pas être avancée et une autre information est à prendre en compte.

Une consultation classique chez le généraliste sera facturée 7.90 euros

En effet, la Sécurité sociale ne s’occupe pas des dépassements d’honoraires. Ces derniers seront donc à la charge du patient. Par conséquent, lors d’une consultation chez un spécialiste ou un médecin, il y aura toujours une somme d’argent à régler. Il suffit de prendre un exemple pour comprendre cette situation. Dans la plupart des cas, une visite est facturée 23 euros, mais 6.90 euros est pris en charge par votre mutuelle. Vous devrez donc payer ce montant auquel il est judicieux d’ajouter un euro pour la franchise médicale. De ce fait, cette consultation vous coûtera 7.90 euros.

Publié dans Mutuelle >>> Cette page a été affichée 224 fois