Ekorys : vente d’équipements pour le tri sélectif des déchets

Votez pour ce site

Pour garantir un environnement plus propre aux générations futures, la collecte des déchets, leur recyclage et leur tri sélectif doivent être intégrés dans les habitudes de tout un chacun. Cela concerne les particuliers, mais aussi et surtout les professionnels dont le volume de déchets générés par jour peut être conséquent. Afin de faciliter leur recyclage et ainsi leur revalorisation, les entreprises se doivent avant tout de s’engager dans une procédure de tri sélectif. Cela consiste à séparer les différents types de déchets puisque selon leur nature, la technique de recyclage utilisée sera différente.

Comment instaurer le tri sélectif des déchets dans une entreprise ?

Avant même de se lancer dans le tri, il est important de conscientiser le personnel puis de les former. Certes, jeter des ordures ne demande pas une formation spécifique, par contre, savoir reconnaître dans quelle poubelle tel ou tel objet doit aller peut poser problème.

Le tri sélectif implique effectivement de jeter dans une poubelle à part des objets spécifiques. Les déchets d’activités de soins à risques infectieux ou DASRI ont par exemple droit à leur poubelle propre tandis que les lampes néons ont le leur. De même, les piles, les cartouches d’encre, les déchets sanitaires, … doivent être placés dans les poubelles qui s’y réfèrent.

La formation octroyée aux salariés doit donc implique la connaissance des différents types de déchets issus des activités de l’entreprise.

Cette dernière, selon la quantité de déchets, peut utiliser des bennes, des conteneurs ou d’autres types de collecteurs pour pouvoir s’en débarrasser facilement.

Publié dans Nettoyage industriel Tagués avec : tri sélectif >>> Cette page a été affichée 84 fois