Votez pour ce site

Le sous-emploi et le chômage représentent de nos jours des problèmes que rencontrent des millions de personnes à travers le monde. Pour ce faire, certains choisissent d’être leur propre patron ou d’intervenir de façon ponctuelle dans une structure afin de vaquer à d’autres occupations. On parle dans ce cas de l’auto-entrepreneuriat. Toutefois, il existe des démarches à suivre lorsque vous décidez de devenir ce type de professionnel.

Que peut-on retenir de ce régime ?

Mis en place en 2008, l’auto-entrepreneur a pour objectif d’offrir une règle fiscale, comptable, sociale, souple et flexible aux nouveaux entrepreneurs. Toute personne qui exerce une activité libérale, artisanale ou commerciale est ainsi considérée comme auto-entrepreneur. Cette dernière n’a donc besoin d’aucun diplôme à moins que son activité l’exige. Toutefois, elle se doit de respecter certaines formalités.

En premier lieu, il doit fournir une pièce d’identité et remplir le formulaire PO Micro-entrepreneur. En effet, ce dossier comporte un questionnaire qui aborde l’activité exercée. Dès que vous réunissez les documents nécessaires, vous devez par la suite effectuer une déclaration d’auto-entrepreneur. Celle-ci peut se faire en ligne sur le site de Guichet-Entreprise ou de CFE-métiers. Plusieurs autres centres physiques existent également pour l’enregistrement. Avec l’aide du blog GIPE76, vous obtiendrez de plus amples relatifs aux démarches de l’auto-entrepreneuriat.

→ Cette page a été affichée 295 fois