Qu’est-ce qui différencie un avocat d’affaires d’un avocat en droit civil ?

Votez pour ce site

Qu’il s’agisse de droit civil ou de droit des affaires, les deux appartiennent au domaine du droit privé. Bien-entendu, ces deux branches du droit ne régissent pas les mêmes domaines. Au final la différence principale entre les deux se loge au cœur même de leurs champs d’expertise. Comment alors différencier l’avocat d’affaires de l’avocat en droit civil?

Des spécialités juridiques bien séparées

Il s’agit réellement de deux branches de droit bien distinctes. Comme il est facile de le déduire par son nom, l’avocat d’affaires s’emploie à gérer les affaires des entreprises qu’il a en client. Ces clients ne sont que des personnes morales. L’avocat des affaires est un véritable couteau-suisse juridique. En effet, dans le cadre de son travail, il doit maîtriser des éléments de droit fiscal, de droit social, de droit des marques, de droit financier….La vocation de l’avocat des affaires et de protéger des personnes morales plutôt que des personnes physiques.

L’avocat en droit civil est amené à gérer les litiges de personnes physique comme de personnes morales telle une association. Il intervient sur des problèmes juridique de nature familiale ou bien contractuelle. Il est compétent sur tout ce qui touche à la succession et à la propriété.

Des champs d’intervention spécifiques

Bien que n’exerçant pas dans un même domaine, l’avocat d’affaires et l’avocat en droit civil partagent tous les deux une mission capitale de conseils.

Les avocats d’affaires et en droit civil se rejoignent sur un point: ils exercent tous deux une importante fonction de conseil juridique. Vous gérez votre affaire? Vous cherchez un cabinet d’avocat en droit des affaires pour représenter votre entreprise? N’hésitez pas à prendre contact avec un cabinet. Soyez conseillé par un professionnel. En effet, même si vous pouvez toujours porter un litige devant le tribunal, cela n’a rien d’une nécessité quand vous bénéficiez des conseils avisés de votre avocat d’affaires. D’ailleurs cette fonction de conseils est poussée chez un avocat d’affaires puisqu’il est sensé coopéré aux décisions essentielles sur la gestion et le fonctionnement de la société.

En opposition, l’avocat en droit civil opère sur le terrain de la vie au quotidien. Bien qu’il soit là pour conseiller également ces clients, il est évident que les litiges dont il a la charge terminent bien plus souvent au tribunal (que ce soit le TGI ou le TI) que les opérations de son confrère en droit des affaires.

Publié dans Avocat >>> Cette page a été affichée 96 fois