Connaissez-vous les villages d’enfants ?

Connaissez-vous les villages d’enfants ?
4 (80%) 1 vote

Ces villages d’enfants là n’ont rien à voir avec des colonies de vacances ou les séjours scolaires. Il s’agit de villages créés par une association pour accueillir des fratries complètes d’enfants, avec une « mère » pour prendre en charge la vie de famille. L’association SOS Villages d’Enfants existe depuis 1949, elle est en effet créée en Autriche en 1949 pour répondre à un problème très particulier : celui des familles de plusieurs enfants orphelins.

SOS Villages d’Enfants : la prise en charge des fratries

A l’époque, sans aucune structure spécifique, ces fratries étaient systématiquement séparées. Au traumatisme déjà lourds des enfants s’ajoutait celui d’être séparés dans des familles d’accueil ou des institutions, voire même d’être adoptés séparément. L’adoption était d’ailleurs rarissime, en tout cas pour les enfants plus âgés.

En 1956 s’ouvre la structure française, qui va donc implanter des « villages » : chaque fratrie est accueillie dans une maison, avec une « mère ». Il s’agit de femmes dont le métier est d’être éducatrices, et qui vont prendre en charge la fratrie jusqu’à la majorité du plus jeune des enfants. Elles résident dans la maison et, malgré l’absence d’adoption, des liens familiaux se créent. Selon les profils, les mères prendront en charge une ou plusieurs fratries, les plus âgées n’ayant généralement pas le temps de suivre plusieurs fratries avant l’âge de départ à la retraite. Le village accueille aussi d’autres adultes référents, notamment des éducateurs, qui sont là pour aider les mères, prendre en charge un rôle d’intermédiaire et surtout, recréer le plus possible un contexte de vie normal.

Selon les lieux, les villages sont des groupements de maisons individuelles, de type lotissements, ou bien des appartements proches les uns des autres dans des structures urbaines.

Le financement de l’association

Une telle organisation est coûteuse, d’autant plus que l’association forme les « mères » à leur rôle. Aussi il est possible de lui faire des dons, il y a même un programme de parrainage d’enfant, qui vous permet de vous associer sur le long terme à l’évolution d’un enfant dans une fratrie.

La plupart des villages sont construits, mais les financements serviront aux frais de fonctionnement, à assurer les études des enfants parrainés et leurs loisirs.

De plus, l’association a développé des structures d’accueil d’urgence, des programmes de soutien scolaire.

Enfin, SOS Villages d’Enfants France apporte son soutien à des villages créés dans d’autres pays, notamment le Maroc, la Tunisie, la République Dominicaine, le Honduras, le Vietnam… des pays qui ont été lourdement frappés par la guerre ou par des catastrophes naturelles, et où les fratries orphelines sont nombreuses.

Publié dans Associations >>> Cette page a été affichée 94 fois