Comment découvrir les secrets du Périgord ?

Votez pour ce site

Le Périgord est une palette à lui tout seul. Si l’on connaît bien le Périgord Noir et son antonyme, le Périgord Blanc, les Périgord Vert et surtout Pourpre sont des dénominations moins connues. En effet, elles ne correspondent pas, comme les deux premières, à des noms anciens de régions, mais à des appellations touristiques choisies par des regroupements de communes, au début des années 2000.

Pourtant, si on vous dit, au lieu de Périgord Pourpre, le nom de sa ville principale, Bergerac, vous vous retrouvez tout de suite en terrain connu. Selon vos goûts, vous penserez à une oeuvre littéraire célèbre, classique du romantisme français, portée brillamment à l’écran par Gérard Depardieu, à des vins blancs et rouges agréables et sans prétention, à l’exception peut-être du grand Montbazillac, à de superbes paysages naturels, où collines escarpées et cingles alternent avec des vallons et des forêts parcourus de nombreux cours d’eau et, enfin, à une gastronomie qui fait la part belle à la truffe (du Périgord Noir), au canard et à l’oie…

Le Périgord est un pays qui se savoure, au propre et au figuré. Il faut prendre le temps de s’y promener, d’y faire une halte, l’été, dans une jonchère couverte de fleurs sauvages, à proximité d’un ruisseau, de parcourir une route des vins qui va vous permettre de rencontrer des petits producteurs locaux, amoureux de leur région et de leur produit.

Il faut suivre la Dordogne, cours d’eau capricieux, parfois dangereux, qui fut pendant longtemps une voie commerciale vitale, parcourue de gabares (comme l’a si bien raconté Christian Signol dans son roman « La Rivière Espérance ») et parcourir, l’été, ses villages de pierre calcaire, écrasés de soleil, organisés autour d’une place centrale, comme la fameuse bastide de Monpazier.

Et, pour profiter pleinement de tout cela, le mieux est de ne pas s’imposer un itinéraire à l’avance. Au contraire, choisir pour une semaine ou deux un point de chute central, maison d’hôtes ou gite rural, puis partir chaque jour explorer un nouveau coin de Périgord.

C’est la clé de vacances à la fois simples et riches, sans souci, au coeur d’une des plus belles régions de France.

Publié dans Gîtes >>> Cette page a été affichée 104 fois